Veuillez sélectionner votre pays


Respirer différemment pour améliorer son bien-être

Reading Time: 3 minutes

Nous respirons tous, seconde après seconde, jour après jour.

Nous considérons donc souvent cet acte comme anodin. Nous venons au monde en inspirant et nous le quittons en expirant. Respirer nous donne de l’énergie. Nous envoyons de l’oxygène dans nos cellules pour qu’elles fonctionnent de manière optimale et éliminent les déchets.

La respiration est tellement essentielle à la vie que nous sommes à la fois fondamentalement conscients de son importance et entièrement passifs à son sujet. Il y a fort à parier que vous ne prêtiez pas attention à votre respiration, et encore moins à votre façon de respirer , n’est-ce pas ?

Les bienfaits pour la santé de différentes techniques de respiration

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la plupart du temps, nous ne respirons pas correctement et nous ne profitons pas pleinement des bienfaits de la respiration. Cela peut sembler étrange : si nous sommes en vie, c’est que nous respirons, non ? Outre la vie que la respiration nous insuffle, différentes techniques de respiration offrent de nombreux autres bienfaits pour la santé.

Meilleure santé, réduction du stress et relaxation profonde

Des études ont montré que respirer profondément peut provoquer une amélioration tangible de l’humeur et du stress, aussi bien selon son propre ressenti que d’après des paramètres objectifs, comme le rythme cardiaque et les niveaux de cortisol dans la salive.1   

Il est important de prendre le temps de ralentir et de s’autoriser à sortir de situations stressantes. Les émotions peuvent avoir un impact direct sur le corps. Par exemple, lorsque l’on est heureux, les coins de nos lèvres se lèvent pour former un sourire. De même, quand on est calme, la respiration est lente et profonde. À l’inverse, elle est plus courte ou rapide en cas de nervosité ou d’anxiété.

Saviez-vous qu’il existait plusieurs types de respiration ?

Nos poumons se composent de trois parties principales. La plupart du temps, nous prenons de courtes inspirations qui engagent les lobes supérieurs (la partie du dessus), et nous n’utilisons pas vraiment le reste de la capacité qu’ils offrent. Il existe pourtant différents types de respiration qui conduisent l’oxygène à travers la poitrine jusque dans l’estomac. Vous ne réalisez peut-être pas que vous respirez mal. Si vous constatez que vous êtes essoufflé, que vous retenez votre respiration, que vous avez le souffle court ou que vous avez soudainement besoin de prendre une longue inspiration, ce sont des signes que votre respiration n’est pas aussi bonne qu’elle pourrait l’être. Vous n’inspirez peut-être pas suffisamment d’oxygène, ce qui a non seulement un impact sur votre santé physique, mais également sur votre bien-être mental, car notre esprit et notre corps ont besoin d’un apport continu en oxygène. Des études ont d’ailleurs révélé qu’il existait une forte prévalence d’anxiété et de dépression chez les personnes souffrant de troubles respiratoires chroniques.2

Différentes techniques de respiration à essayer

Certaines de ces techniques peuvent produire des résultats immédiats, tandis que d’autres vous procureront des bienfaits au fur et à mesure de la pratique.

Respiration profonde/respiration diaphragmatique

Apprenez à prendre de plus grandes inspirations qui vous donneront de l’énergie, jusque dans le ventre.

  1. Mettez-vous à l’aise, en position allongée avec un oreiller sous la tête, ou en position assise avec les épaules, la tête et le cou reposant contre une chaise
  2. Inspirez lentement par le nez et remplissez votre ventre d’air
  3. Expirez par le nez deux fois plus lentement
  4. Placez une main sur votre ventre et l’autre sur votre poitrine
  5. Sentez votre ventre se soulever lorsque vous inspirez, et s’abaisser lorsque vous expirez
  6. Prenez quelques grandes et profondes inspirations supplémentaires, en vous rappelant de solliciter pleinement votre ventre.

Respiration à lèvres pincées

Cette technique peut s’avérer utile pour les personnes souffrant de pathologies pulmonaires, car elle fait travailler le diaphragme et augmente la quantité d’oxygène envoyée dans l’organisme.

  1. Inspirez normalement par le nez
  2. Expirez par la bouche avec les lèvres pincées
  3. L’expiration doit être deux fois plus longue que l’inspiration

Respiration en pleine conscience

Diverses techniques existent et la suivante en constitue un exemple. Concentrez-vous pleinement sur votre respiration, en focalisant votre attention comme pour une séance de méditation.

  1. Trouvez un lieu calme où vous ne serez pas dérangé
  2. Installez-vous dans une position confortable, de préférence en position assise ou allongée
  3. Concentrez-vous sur votre respiration en ressentant et en écoutant votre corps lorsque vous inspirez et que vous expirez
  4. Essayez de maintenir votre concentration, tout en laissant passer les pensées dans votre esprit sans question ni jugement

Respiration 4-7-8

Ce type de respiration est excellent pour calmer un esprit agité avant de s’endormir.

  1. Posez la pointe de votre langue contre votre palais, détendez-vous et expirez complètement par la bouche
  2. Inspirez par le nez en comptant jusqu’à quatre
  3. Retenez votre respiration en comptant jusqu’à sept
  4. Desserrez les lèvres et expirez bruyamment en comptant jusqu’à huit

La respiration permet au corps et à l’esprit de fonctionner correctement en les reliant entre eux. Elle aide à diminuer le stress, à se détendre, et elle apprend à contrôler les émotions négatives. Elle est un outil puissant pour harmoniser l’esprit, et constitue littéralement la base de la vie.

  1. https://link.springer.com/article/10.1007/s10072-016-2790-8?correlationId=8806e3e9-7c91-4807-8462-792e593fc8a9&error=cookies_not_supported&code=daa444bd-df80-4b1e-b724-79afe9d38c99 []
  2. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0012369215344688 []