Veuillez sélectionner votre pays


Peut-on améliorer sa force mentale et sa résilience ?

Reading Time: 4 minutes

La vie nous inflige des coups durs lorsqu’on s’y attend le moins et nombreuses sont les situations qui testeront notre capacité à y faire face ou, plutôt, notre sentiment d’être en capacité d’y faire face.

Qu’il s’agisse d’une rupture, d’un travail qui ne nous plaît pas ou d’un problème de santé, il paraît parfois difficile d’éviter les drames et les soucis. Même si tout va bien dans notre vie, nous nous sommes tous rendus compte que nos projets pouvaient tout à coup être chamboulés, par une pandémie mondiale par exemple.

Mais les périodes difficiles finissent par passer, et même si ça semble difficile, il est important de se focaliser sur le fait que les choses vont s’améliorer, et de compter sur votre propre force mentale et sur votre propre résilience pour vous aider en attendant. 

Force mentale et résilience : quelle est la différence ?

Force mentale et résilience sont étroitement liées, mais il existe une différence entre les deux. La résilience, c’est la capacité à gérer une situation qui se présente, mais cela ne veut pas forcément dire que vous êtes fort mentalement. Peut-être êtes-vous capable de gérer les choses, mais le faites-vous de manière positive, ou vous contentez-vous de serrer les dents en attendant que ça passe ?

La force mentale, c’est la capacité d’un individu à gérer efficacement les facteurs de stress, la pression et les difficultés, et à donner le meilleur de lui-même, quelle que soit la situation dans laquelle il se trouve.1

La distinction est subtile mais importante. C’est la différence entre survivre et s’épanouir.

Développer sa force mentale est essentiel pour vivre le mieux possible. Cela nous aide à entretenir des relations profondes avec les autres et nous donne l’assurance nécessaire pour essayer de nouvelles choses, ainsi que les mécanismes de défense pour faire face à tout ce que la vie nous réserve. La bonne nouvelle, c’est que quelle que soit votre force mentale actuelle, vous pouvez toujours la développer davantage. Découvrez nos 3 astuces pour améliorer votre force mentale :

  • Apprenez à voir les choses de manière positive

Ça semble plus facile à dire qu’à faire, mais même si ce n’est pas aussi naturel chez vous que vous le voudriez, vous pouvez apprendre à voir les choses de manière plus positive. Il suffit d’observer les commandos de marine ou les athlètes olympiques pour voir ce que le mental est capable d’accomplir. Pour adopter une attitude positive, la première étape consiste à reconnaître lorsque vous êtes négatif. Ne vous autoflagellez pas mais reconnaissez-le et travaillez ensuite à changer votre comportement. Au lieu de penser que vous pourriez échouer, essayez de vous dire que vous pourriez bien réussir mais que, même si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave tant que vous faites de votre mieux. Souvent, en décidant tout simplement de ressentir une émotion, cela devient plus facile de la ressentir pour de vrai. Ce phénomène s’appelle la manifestation : prenez la décision de penser de manière positive et ces pensées viendront à vous. Si en vous levant le matin, vous vous sentez bien mais que tout au long de la journée, on vous dit que vous n’avez pas l’air bien, vous commencerez probablement à vous sentir mal avant la fin de la journée. De la même manière, si vous vous répétez que vous êtes heureux, vous serez plus susceptible de manifester cette émotion et d’être vraiment heureux.

  • Méditez et prenez du temps pour vous

Dans une société où nous avons tous des responsabilités envers les autres, il est important de s’autoriser également à lever le pied et à se focaliser sur nous-même. La méditation est excellente pour apaiser l’esprit et vivre le moment présent, pour remettre les compteurs à zéro et affronter la journée en voyant les choses sous un angle nouveau et de manière plus positive. Des recherches ont même montré que la méditation et la pleine conscience pouvaient inverser l’ADN entraînant la dépression au niveau moléculaire,2 ce qui est assez incroyable ! Ivana Buric, qui travaille dans le laboratoire sur le cerveau, les croyances et les comportements au sein du Centre for Psychology, Behaviour and Achievement de l’Université de Coventry, a expliqué que des « millions de personnes dans le monde profitent déjà des bienfaits qu’offrent pour la santé des approches ciblant à la fois le corps et l’esprit, comme le yoga ou la méditation, mais ce qu’elles ne réalisent peut-être pas, c’est que ces bienfaits interviennent au niveau moléculaire et peuvent modifier la façon dont notre code génétique fonctionne. » Dans ses recherches, elle explique que les activités comme la méditation laissent une signature moléculaire dans nos cellules, ce qui inverse les effets du stress ou de l’anxiété en modifiant la manière dont nos gènes s’expriment. 

  • Prenez également le temps de bouger

Votre corps est aussi important que votre esprit lorsqu’il s’agit de force mentale. Santé physique et mentale vont de pair : si l’une est atteinte, l’autre peut en pâtir. Des études ont prouvé que l’exercice physique augmentait le taux de sérotonine et de dopamine dans le cerveau, les substances chimiques responsables du « sentiment de bien-être ».3 Cela peut réduire le sentiment de dépression et favoriser une clarté mentale permettant de se concentrer sur quelque chose de manière calme et claire.

Inculquez la résilience aux enfants

Les enfants en particulier sont fortement influencés par les actions et les comportements des personnes qui les entourent. Ils sont de vraies petites éponges s’imprégnant de ce qu’ils voient et de ce qu’ils apprennent de nous. Il est donc primordial que nous travaillions sur notre propre force mentale pour les aider à développer la leur.

Les enfants apprennent des autres, il est donc judicieux de les exposer à des personnes qui prendront soin d’eux, qui auront leurs intérêts à cœur et qui auront une influence positive sur eux, comme des amis, des membres de la famille, des enseignants ou encore des entraîneurs sportifs. Faites-leur savoir qu’ils ne sont pas seuls dans la vie et qu’ils ont des personnes vers qui se tourner en cas de besoin.

Il est également important de donner la possibilité aux enfants d’apprendre et de découvrir des choses par leurs propres moyens, que ce soit par le biais d’un jeu créatif ou stratégique. Les jeux de société sont excellents pour leur apprendre à maîtriser leur impulsivité et à être patient, à attendre leur tour. C’est également l’occasion pour eux d’apprendre à faire preuve de flexibilité mentale et de changer de façon de penser pour une meilleure issue en cas de changement de situation soudain.

N’ayez pas peur de demander de l’aide

Pour développer votre force mentale, il vous faut du temps et de la pratique ; et si vous rencontrez des difficultés, sachez que vous n’êtes pas seul. La vie peut être rude et vous n’avez pas à avoir honte d’avoir du mal à tout gérer. Si vous n’êtes pas sûr d’arriver à faire face, mieux vaut demander de l’aide et en parler à quelqu’un, que ce soit un ami, un membre de votre famille ou encore un professionnel. Si vous vous sentez triste ou en colère, irritable, stressé ou si vous êtes facilement frustré, ce sont des signes indiquant que vous n’arrivez pas à faire face et que vous devriez demander de l’aide.

  1. https://www.mentaltoughness.partners/developing-mental-toughness-peter-clough-doug-strycharczyk/ []
  2. https://www.sciencedaily.com/releases/2017/06/170615213301.htm []
  3. https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/j.1600-0838.2009.01049.x []