Veuillez sélectionner votre pays

Pascale Martinez - Indépendant Lifeplus Associé


Qu’est-ce que le stress positif ?

Reading Time: 6 minutes

Le stress fait partie intégrante de la vie.

Même si nous avons tendance à le considérer comme négatif et à utiliser ce mot principalement pour décrire de mauvaises expériences, il désigne simplement la réaction de notre corps et de notre esprit face à une situation difficile. En réalité, le stress n’est pas forcément mauvais. Si vous courez un marathon, que vous travaillez sous pression pour rendre un projet ou que vous faites un discours en public, les hormones du stress libérées pendant une brève période peuvent stimuler votre humeur, vous donner de l’énergie, améliorer vos performances, et ainsi vous aider à réussir.

Lorsque nous considérons une situation stressante comme une opportunité plutôt que comme une menace, ce stress positif, également appelé « eustress » (l’opposé de « détresse »), peut en fait améliorer notre capacité à atteindre nos objectifs et à vaincre nos peurs. En utilisant cette énergie pour affronter les facteurs de stress potentiels sans nous sentir submergés, nous sommes capables de changer et de nous développer personnellement. Au lieu de nous nuire, le stress peut renforcer notre santé mentale en augmentant notre détermination et notre pouvoir sur notre vie.

Selon MIND, une association caritative britannique pour la santé mentale, le stress peut nous aider « à agir, à avoir plus d’énergie et à obtenir des résultats ». ((How to manage stress))

Qu’est-ce que le stress ?

Le stress peut être positif ou négatif.  Il existe bien évidemment des facteurs de stress courants qui sont nocifs pour tous, comme les blessures, la maladie, le décès d’un proche, les conflits professionnels ou personnels et les problèmes financiers ou juridiques. Chacun d’entre nous possède des niveaux différents de résilience et d’adaptation, mais ces expériences peuvent malheureusement finir par avoir un effet néfaste sur notre bien-être.

Malgré cela, les professionnels de la santé mentale reconnaissent de plus en plus que le stress offre également des avantages. D’après une étude parue dans la revue scientifique internationale World Journal of Medical Sciences,

« le stress est une réaction de protection qui aide un organisme à survivre dans des conditions et des environnements difficiles. Le stress était uniquement considéré comme une réaction à un environnement extrêmement négatif, mais les chercheurs voient maintenant […] l’eustress comme un facteur favorable ayant une incidence sur la santé et la longévité ». ((The Eustress Concept: Problems and Outlooks))

Au final, qu’entend-on par « stress positif » ?

Le stress positif peut nous donner un sentiment d’enthousiasme et de hâte lorsque nous imaginons la réussite. Il existe toutes sortes de facteurs de stress, tant dans notre vie personnelle que professionnelle, qui sont susceptibles d’avoir un effet bénéfique sur notre bien-être et notre santé mentale.  Il peut s’agir par exemple :

  • de commencer un nouveau travail, de décrocher une promotion ou de prendre sa retraite ;
  • de se marier ou de devenir parent ;
  • de déménager ;
  • de partir en vacances ; et
  • de commencer de nouveaux passe-temps ou d’apprendre de nouvelles compétences.

Nous pouvons profiter du stress positif lorsque nous nous lançons un défi, que nous sortons de nos zones de confort ou que nous vivons de nouvelles expériences physiques, mentales ou émotionnelles. 

Le terme « eustress », qui signifie « stress positif », a été inventé en 1974 par le Dr Hans Selye, scientifique hongrois pionnier des études sur le stress et nominé au prix Nobel. Dans ses travaux, il établit la différence entre le stress qui peut nous conduire à un « résultat sain, positif et constructif », en améliorant nos capacités et notre motivation, et le type de stress qui, au contraire, provoque de l’anxiété et entrave notre fonctionnement.1

D’autres études menées par les psychologues Richard S. Lazarus et Susan Folkman suggèrent que ce sont nos réactions qui déterminent si nous ressentons un stress positif ou négatif. Ils expliquent en quoi des facteurs internes et externes, tels que notre personnalité, notre santé et la quantité d’énergie et de soutien dont nous disposons, peuvent influencer la façon dont nous percevons une situation. En fonction, nous nous sentons dépassés ou nous la voyons comme un défi palpitant à relever.2

Comment notre corps réagit-il au stress ?

Nous connaissons pour la plupart l’expression « combat ou fuite » qui décrit la réaction de notre cerveau et de notre corps face aux menaces. Le cœur s’emballe, la respiration s’accélère et la tension artérielle augmente à mesure que notre organisme libère de grandes quantités d’hormones du stress : le cortisol et l’adrénaline. Au même moment, le glucose afflue dans nos muscles pour leur dire de s’échauffer, et l’ocytocine nous pousse à chercher d’autres humains capables de nous aider. 

En petites doses, ces changements physiologiques peuvent s’avérer exaltants plutôt qu’épuisants. Ils augmentent notre énergie, renforcent notre concentration et nous motivent pour surmonter l’adversité.

Quels sont les facteurs qui nous aident à réagir de façon positive au stress ?

Selon la Stress Management Society, association britannique pour la gestion du stress, « contrôler vos pensées augmente votre capacité à trouver des solutions aux situations difficiles et à gérer plus efficacement le stress. Maîtrisez votre esprit et vous ne vous demanderez plus jamais comment gérer le stress. » ((Assess your mindset))

Les recherches sur le stress positif ont démontré quelques caractéristiques communes parmi les personnes qui réagissent bien au stress, notamment :

  • la confiance en soi et dans ses capacités ;
  • l’optimisme et l’espoir ;
  • le sentiment d’avoir le pouvoir et le contrôle sur une situation ; et
  • des attentes élevées envers soi-même et les autres.

Quels sont les bienfaits du stress positif ?

Lorsque nous ressentons un stress positif, notre capacité d’adaptation augmente. Ces expériences reprogramment littéralement notre cerveau pour réussir à l’avenir. Ce processus améliore notre estime de nous-mêmes, notre motivation ainsi que notre force mentale et physique. Notre résilience augmente, et nous avons la confiance nécessaire pour nous dépasser une nouvelle fois lorsqu’un nouveau facteur de stress se présente.

Kelly McGonigal, docteure en psychologie de la santé, a donné l’une des conférences TED les plus populaires de tous les temps en 2013, à propos du stress positif. Ses recherches ont démontré que lorsque l’on apprend à changer sa manière de considérer le stress, on devient moins anxieux et plus capable. Elle explique :

« Changer votre façon de voir le stress peut-il améliorer votre santé ?  D’après la science, oui. En tant que psychologue de la santé, je ne veux plus vous débarrasser de votre stress, je veux vous rendre plus doués face au stress. Pour obtenir ce type de réaction positive devant un défi, l’un des moyens les plus simples est de penser ou d’affirmer : « Je suis capable de gérer cela. Je ne peux peut-être pas le contrôler, mais je peux le gérer. »3

Qu’en est-il du stress positif au travail ?

Une étude sur le stress au travail, parue dans le Journal européen de psychologie du travail et des organisations, a révélé que les employés réagissaient différemment aux facteurs de stress dans leur travail en fonction de leur état d’esprit. Les employés avec une attitude positive face au stress agissaient de façon constructive pour améliorer leurs performances lorsqu’ils anticipaient une charge de travail importante. Le fait de planifier, de s’organiser et de considérer le défi comme une opportunité d’apprendre leur a permis d’obtenir de meilleurs résultats et d’avoir plus d’énergie à la fin de leur journée de travail.4

Toutefois, il est évident que le stress peut causer d’importants problèmes professionnels, comme en témoigne l’étude du groupe Lepaya en 2021. Celle-ci a mis en évidence le fait que plus de deux tiers des travailleurs européens estimaient avoir besoin de plus d’aide de la part de leur employeur pour développer leurs compétences en matière de gestion du stress au travail. En effet, le sentiment d’être soutenu par ses collègues et ses supérieurs a un impact positif sur la santé mentale et le bien-être des employés, ce qui améliore ensuite la productivité et la rentabilité des entreprises.5

Comment puis-je exploiter le pouvoir du stress positif et transformer le stress négatif en une opportunité de développement ?

Si vous vous demandez comment mettre tout cela en pratique, vous pouvez commencer par décider de vous lancer un défi personnel. Inscrivez-vous dans une salle de sport ou essayez un nouveau sport qui vous oblige à repousser vos limites. Participez à un projet de bénévolat ou de bienfaisance, ou rejoignez un club pour découvrir de nouveaux passe-temps et apprendre de nouvelles compétences. 

Lorsque vous commencez à vous sentir submergé, l’une des techniques les plus efficaces pour calmer votre esprit et reprendre le contrôle consiste à utiliser des affirmations positives comme je suis calme, je suis détendu, les défis me font évoluer, je peux gérer tout ce qui m’arrive, je suis fort, je peux accomplir tout ce que je veux. 

La Mental Health Foundation (Fondation pour la santé mentale) recommande les dix étapes suivantes pour diminuer les effets néfastes des situations stressantes :

  1. Reconnaissez lorsque le stress cause un problème et ne négligez pas les signaux d’avertissement ;
  2. Identifiez les domaines dans lesquels vous pouvez apporter des changements, hiérarchiser et déléguer ;
  3. Bâtissez des relations de confiance au travail et à la maison ;
  4. Mangez sainement ;
  5. Réduisez votre consommation d’alcool, car cela augmente l’anxiété ;
  6. Faites régulièrement de l’exercice pour améliorer votre humeur ;
  7. Prenez le temps de vous détendre et prenez soin de vous ;
  8. Pratiquez la méditation ou la pleine conscience ;
  9. Ayez un sommeil réparateur ; et
  10. Soyez bienveillant envers vous-même.6

Les cinq meilleures citations du Dr Hans Selye à propos du stress

  1. « En adoptant la bonne attitude, on peut transformer le stress négatif en stress positif »
  2. « Le stress n’est pas forcément une mauvaise chose, tout dépend de la façon dont on le considère. Le stress lié à un travail réussi, créatif et exaltant est bénéfique »
  3. « Si vous voulez vivre longtemps, concentrez-vous sur l’idée de contribuer »
  4. « Rien n’efface plus efficacement les pensées désagréables que de se concentrer consciemment sur les pensées agréables »
  5. « L’homme ne doit pas essayer d’éviter le stress, pas plus qu’il ne le ferait avec la nourriture, l’amour ou l’exercice »

En résumé, le stress est une partie inévitable de la vie pour chacun d’entre nous, et il peut être causé par des situations positives et négatives. Même les épreuves, si nous sommes capables de les gérer, peuvent avoir un résultat positif. Reconnaître les premiers signes du stress et prendre des mesures pour réduire les attentes ou optimiser notre capacité d’adaptation peut nous aider. Le stress positif, ou l’eustress, peut améliorer nos performances, augmenter notre détermination et notre optimisme, et entraîner notre cerveau à faire face plus efficacement aux défis à venir. 

  1. Hans Selye (1907–1982): Founder of the stress theory []
  2. Stress and Coping Theories []
  3. Kelly McGonigal: Can We Reframe The Way We Think About Stress? []
  4. Mindset matters: the role of employees’ stress mindset for day-specific reactions to workload anticipation []
  5. Two-thirds Of European Employees Experience Excessive Work-stress []
  6. Stress []