Veuillez sélectionner votre pays

Pascale Martinez - Indépendant Lifeplus Associé


L’importance de l’éducation nutritionnelle

Reading Time: 3 minutes

Ce qui constitue une « bonne » alimentation n’est pas toujours très clair, surtout lorsque l’on peut confondre « régime » et « alimentation ».

L’éducation nutritionnelle consiste à enseigner la science de la nutrition : ce dont votre corps a besoin, pourquoi et où l’obtenir.1 Un « bon » régime, par exemple, va correspondre à un régime alimentaire qui vous permet d’atteindre vos objectifs. Si votre objectif est de perdre du poids et que vous suivez un régime hypocalorique (VLCD) basé sur 600 à 800 calories par jour, vous avez de grandes chances d’atteindre votre objectif. Au sens littéral du terme, cette alimentation serait donc « bonne », mais en réalité, ces régimes ne contiennent souvent pas assez de matière pour vous apporter les nutriments dont votre corps a besoin au quotidien. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas confondre régime efficace et alimentation saine.

Quelles sont les caractéristiques d’une bonne alimentation ?

Avoir une bonne alimentation, c’est tout simplement consommer les aliments dont votre corps a besoin pour vous apporter la quantité optimale de vitamines, minéraux, nutriments, glucides, protéines, graisses et eau. Dans l’absolu, il s’agit d’une alimentation saine et équilibrée.

Pourquoi est-il important de s’informer sur la nutrition ?

La British Nutrition Foundation énumère une liste d’objectifs clés, qui montrent tous l’importance de bien s’informer en matière de nutrition :2

1. Pour aider les individus à reconnaître que la nourriture est une nécessité fondamentale dans la vie et qu’elle doit être appréciée

Nous avons besoin de manger pour vivre. C’est aussi simple que cela. Dès notre enfance, nous devons faire face à une multitude de messages contradictoires sur la nourriture, dont la majorité est axée sur ce qu’il faut manger pour soigner son apparence. Mais ce qui est vraiment important, c’est d’apprendre à manger pour se sentir bien et pour être en bonne santé. Il se trouve que ces aliments sains ont aussi l’avantage d’être bons pour votre apparence.3

2. Pour aider les individus à comprendre les principes scientifiques sous-jacents liés à la nutrition

C’est bien beau de dire que certains aliments sont sains et nutritifs, mais savez-vous pourquoi ils le sont ? Lorsque vous commencez à comprendre les aspects scientifiques, vous êtes mieux informé et probablement plus disposé à fournir à votre corps des aliments nutritifs par opposition à ceux qui n’ont aucune valeur nutritive. Les recherches scientifiques ont prouvé par exemple que chaque cellule du corps avait besoin de protéines pour fonctionner, se développer et se réparer.3

3. Pour permettre aux individus de faire preuve d’une connaissance appropriée des concepts et des principes pour les appliquer dans leurs choix alimentaires

Personne ne peut vous forcer à manger ou à éviter tel ou tel aliment, mais le fait d’être bien informé vous permet de prendre des décisions en connaissance de cause. Si vous connaissez des études ayant démontré que la vitamine C pouvait contribuer à conserver un système immunitaire fort et faire en sorte qu’il soit capable de mieux lutter contre certaines maladies,4, vous êtes plus susceptible de rechercher des sources de vitamine C. Si vous avez appris que certains aliments comme les oranges sont riches en vitamine C, vous pourriez opter pour une orange plutôt que pour une barre de chocolat en guise d’en-cas.

Écoutez votre corps

Nous disposons d’un système immunitaire intégré en nous et notre corps nous fait savoir quand il manque de quelque chose en particulier. Il suffit simplement d’apprendre à l’écouter. Parfois, ses signaux sont évidents. Par exemple, lorsque nous avons soif, nous savons que c’est probablement dû à la déshydratation. En revanche, les envies de grignotage n’indiquent pas forcément une carence en quelque chose. Des études ont montré par exemple qu’un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité pouvait perturber les hormones régulant la faim. Vous risquez ainsi d’avoir davantage envie d’aliments riches en énergie et en sucre comme le chocolat.5 Votre humeur peut également jouer sur vos envies alimentaires : par exemple, il a été prouvé que si vous êtes d’une humeur négative, vous avez davantage envie d’aliments réconfortants.6

Découvrez ce qui fonctionne pour vous

Même si les envies de grignotage peuvent indiquer une carence, les recherches ont conclu que c’était rarement le cas.7 Quand on y pense, cela n’a rien de très surprenant, car les aliments dont on a envie n’ont généralement aucune valeur nutritive ou presque. Il est bien plus fréquent d’avoir envie de gâteau et de chips que de salade verte. Une bonne alimentation n’est pas nécessairement la même pour tous. Bien sûr, dans un monde idéal, nous ne consommerions que ce dont notre corps a besoin, mais notre existence serait bien triste si nous évitions toutes les situations où ce n’est pas le cas (gâteaux d’anniversaire, festins à Noël, etc.). Ce ne sont peut-être pas les activités les plus vertueuses d’un point de vue nutritionnel, mais il ne faut pas pour autant négliger les bénéfices qu’un verre entre amis, par exemple, peut avoir sur notre santé mentale. Comme pour la plupart des choses dans la vie, tout est question d’équilibre : trouvez ce qui vous convient à vous, et si vous « dérapez », faites-le consciemment. Ne vous en voulez pas et essayez de faire de meilleurs choix alimentaires la prochaine fois.

  1. https://www.sciencedirect.com/topics/medicine-and-dentistry/nutrition-education []
  2. https://www.nutrition.org.uk/foodinschools/programme/the-education-programme.html []
  3. https://www.tandfonline.com/doi/full/10.4161/derm.1.5.9706 [] []
  4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1541262/ []
  5. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3619301/ []
  6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4302707/ []
  7. https://link.springer.com/article/10.1007/s13668-020-00326-0 []