Veuillez sélectionner votre pays

Pascale Martinez - Indépendant Lifeplus Associé


Les meilleurs exercices pour une bonne santé respiratoire

Reading Time: 2 minutes

On ne soulignera jamais assez l’importance d’une bonne santé respiratoire.

La capacité à respirer est tout de même l’élément fondamental qui nous maintient en vie. Nos poumons sont responsables du processus qui consiste à inspirer de l’oxygène et à expirer du dioxyde de carbone, mais certains facteurs peuvent leur compliquer la tâche : la pollution, le tabagisme et le manque d’exercice physique peuvent contribuer à réduire notre capacité respiratoire. De même, certains facteurs médicaux tels que la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et l’asthme peuvent également réduire l’efficacité de fonctionnement de nos poumons.

Heureusement, il existe des manières de prêter main-forte à nos poumons. Certains exercices permettent aussi de renforcer leur capacité et leur fonctionnement et de réduire les périodes d’essoufflement.

Les différents types de respiration

C’est exact, il existe différentes manières de respirer ! C’est quelque chose que nous tenons tous pour acquis, car nous le faisons de manière instinctive sans même y penser, mais en appliquant des techniques de respiration bien spécifiques, il est vraiment possible d’améliorer notre capacité pulmonaire. Les voici :

Respiration à lèvres pincées :

Ce type de respiration permet de garder les voies respiratoires ouvertes plus longtemps, aidant ainsi l’air à entrer et sortir plus facilement des poumons. Pour la pratiquer, asseyez-vous ou tenez-vous debout bien droit et inspirez doucement et profondément par le nez. Ensuite, pincez les lèvres et expirez. Idéalement, l’expiration devrait être deux fois plus longue que l’inspiration.

Respiration ventrale :

L’American Lung Association a conclu que ce type de respiration contribuait à augmenter l’amplitude à laquelle les poumons se contractent et se dilatent. 1 Posez une main sur le ventre et inspirez doucement par le nez, en observant à quel point votre ventre se soulève. Expirez par la bouche. Répétez cette action en essayant de soulever davantage votre ventre. Idéalement, l’expiration devrait être 2 à 3 fois plus longue que l’inspiration.

Misez sur l’entraînement fractionné

Si vous êtes facilement essoufflé lorsque vous faites du sport, privilégiez l’entraînement fractionné, qui consiste à alterner entre de courtes périodes d’activité intense et des périodes plus longues de repos et de récupération, plutôt que de maintenir un rythme soutenu. Par exemple, au lieu de faire un jogging de 20 minutes, vous pouvez courir pendant 30 secondes puis marcher pendant une minute, en répétant ce schéma pendant vingt minutes. Cela vous permet de laisser vos poumons récupérer entre chaque temps de course tout en profitant des bienfaits de l’exercice physique.

L’importance d’un mode de vie sain

Certains éléments de votre mode de vie et certains choix de vie peuvent participer à la bonne santé de vos poumons et leur permettre de fonctionner à pleine capacité. Et même si des exercices de respiration et un entraînement fractionné peuvent aider, il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Si vous ne fumez pas, ne soyez pas tenté de commencer et si vous fumez, songez à arrêter. Des études ont prouvé que le tabagisme avait un impact négatif majeur sur le fonctionnement des poumons. 2 Buvez beaucoup d’eau. Vos poumons sont recouverts d’une fine couche de mucus et une bonne hydratation leur permet de remplir plus facilement leur fonction. L’alimentation est également importante : des études suggèrent notamment que la consommation de vitamines antioxydantes pourrait améliorer la santé pulmonaire.3

Mais avant tout, n’oubliez pas que si vous vous sentez essoufflé de façon soudaine ou inexpliquée, il est conseillé de consulter un médecin. Il est très probable que ce ne soit rien, mais il vaut mieux s’en assurer pour avoir l’esprit tranquille.

  1. https://www.lung.org/lung-health-diseases/wellness/breathing-exercises []
  2. https://www.atsjournals.org/doi/full/10.1164/rccm.2112096 []
  3. https://www.ingentaconnect.com/content/iuatld/ijtld/2005/00000009/00000004/art00003 []