Veuillez sélectionner votre pays

Pascale Martinez - Indépendant Lifeplus Associé


Dix conseils pour renforcer le système immunitaire des enfants

Reading Time: 3 minutes

Les enfants montrent en général une grande résistance face à la maladie, et c’est à leur système immunitaire qu’ils le doivent

Mais nous savons tous qu’il est difficile d’empêcher leurs petites mains de toucher des jouets, écrans, nez et bouches couverts de germes.  Il est donc essentiel d’apporter aux enfants le soutien dont ils ont besoin pour garder un système immunitaire équilibré et solide.

Bien que certaines de ces recommandations soient les mêmes que pour les adultes, il existe des suggestions supplémentaires pour les enfants.

Dix conseils pour renforcer l’immunité chez les enfants

1. Limiter le sucre

De nombreux aliments et boissons destinés aux enfants contiennent beaucoup de sucre, y compris les jus. Limitez ces produits et proposez de l’eau (dans laquelle on fera infuser des fruits si nécessaire) pour favoriser une immunité stable.

2. Enseigner les règles d’hygiène

Il est particulièrement important de se laver les mains correctement au retour d’une sortie, juste avant le repas et après un passage aux toilettes. 

Encouragez les enfants à chanter la chanson « Joyeux anniversaire » ou celle de l’alphabet pendant qu’ils se frottent les mains avec du savon, et à les rincer soigneusement une fois la chanson terminée.

3. Améliorer le sommeil

Il est primordial pour les enfants de bien dormir chaque nuit. Suivez autant que possible un programme et une routine agréable au moment du coucher.

4. Faire attention aux intolérances alimentaires

En cas de maladies ou d’infections chroniques, il se peut que des intolérances alimentaires soient en cause. Consultez votre pédiatre pour écarter les problèmes ou les intolérances liés à certains aliments.

Souvenez-vous qu’il existe une différence entre intolérance alimentaire et allergie. Les personnes intolérantes peuvent être testées négatives pour une allergie mais tout de même éprouver des symptômes désagréables. Les tests sanguins d’allergie constituent un bon point de départ. Toutefois si les symptômes persistent après un résultat négatif, il peut s’agir d’une intolérance.

5. Favoriser une bonne hydratation

Veillez à ce que les enfants disposent de bouteilles d’eau à l’école, pendant les temps de jeu en extérieur et pendant les trajets en voiture. Une bonne hydratation aide le corps à éliminer les toxines et les envahisseurs.

6. Vacciner de manière consciente

Assurez-vous que votre enfant soit en bonne santé avant de recevoir le ou les vaccin(s) en question. Par ailleurs, faites attention au nombre de vaccins administrés en même temps afin de ne pas surcharger son système immunitaire.

En outre, essayez de ne pas négliger les symptômes légers qu’un enfant pourrait ressentir après l’injection d’un vaccin (ils doivent d’ailleurs être surveillés par un médecin). C’est le système immunitaire qui réagit et qui construit sa tolérance.

7. Favoriser une alimentation saine

Les enfants ont rarement envie de brocoli, mais une alimentation composée de fruits et légumes multicolores, accompagnés de protéines de qualité et de graisses saines, viendra nourrir leur système immunitaire.

Essayez d’ajouter des légumes verts dans un smoothie aux fruits, et des légumes émincés dans la sauce des pâtes ou dans un plat de pommes de terre cuites pour un apport supplémentaire en nutriments.

8. Limiter les expositions toxiques

L’exposition aux germes et aux microbes est nécessaire au développement et à la croissance du système immunitaire, mais l’exposition aux produits chimiques et aux toxines est nocive et peut nuire aux organismes en pleine croissance.

Dès que vous le pouvez, fournissez à votre famille des aliments biologiques, de l’eau pure et propre, ainsi qu’une grande quantité d’air frais non pollué.

9. Préserver la santé intestinale

Pour garder les intestins des enfants en bonne santé, essayez un complément probiotique pour enfants et ajoutez des aliments fermentés tels que le yaourt, le kéfir, le fromage blanc et le miso à leur alimentation.

Les antibiotiques sont un autre facteur à prendre en compte pour la santé intestinale. Même s’ils sont absolument vitaux dans certains cas, il arrive également qu’ils ne soient pas entièrement nécessaires. Les antibiotiques oraux peuvent altérer le microbiome du système digestif et, au final, affecter la santé digestive de manière temporaire ou à long terme.

10. Apporter beaucoup de joie

Tout comme pour les adultes, il est important que les enfants s’amusent. Souvent, cela signifie jouer dans la terre et courir partout.  C’est une bonne chose pour le corps et l’esprit des enfants, et en se salissant, ils s’exposent à des bactéries et à des germes qui contribuent à renforcer leur système immunitaire. 

Après tout, les enfants vont se salir, cela fait partie de la croissance.

En jouant le rôle de modèle et en enseignant (et en montrant) aux enfants ce qu’ils doivent faire pour conserver un système immunitaire en bonne santé, nous pouvons les encourager à faire les bons choix et les regarder devenir de jeunes adultes équilibrés en bonne santé.

RÉFÉRENCES :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC121401/

https://health.clevelandclinic.org/how-to-boost-your-kids-immunity-heading-into-the-new-school-year/