Veuillez sélectionner votre pays

Pascale Martinez - Indépendant Lifeplus Associé


Le stress et les effets qu’il peut avoir sur votre système immunitaire

Reading Time: 3 minutes

Le stress n’affecte pas tout le monde de la même manière, et nous avons tous une capacité différente à y faire face, en fonction de notre génétique, des événements survenus au cours de notre enfance, de notre personnalité et de notre situation sociale et économique.1

Selon la Mental Health Foundation (Fondation pour la santé mentale), le stress est le sentiment d’être dépassé ou incapable de faire face à une pression mentale ou émotionnelle.

Quels sont les éléments qui génèrent du stress ?

Chaque personne est unique. Ainsi, les situations qu’une personne donnée trouve stressantes pourront ne pas s’avérer particulièrement perturbantes pour une autre. Il existe cependant quelques situations dans lesquelles la grande majorité des gens se sentent stressés : un deuil, une maladie (la vôtre, celle d’un ami ou d’un membre de votre famille), la perte d’un emploi, un déménagement et des problèmes d’argent comptent parmi les situations les plus courantes.

Comment identifier le stress

Si certaines situations permettent de reconnaître aisément le stress, ce n’est pas toujours aussi évident. Les signes à identifier sont des sentiments négatifs tels que l’anxiété, la peur, la colère, la dépression, l’irritabilité ou la frustration. Il peut être plus facile d’identifier ces symptômes chez les autres que chez soi, alors plutôt que de les considérer comme des émotions, considérez-les comme des comportements. Pleurez-vous plus que d’habitude ? Vous arrive-t-il de vous en prendre aux autres ? Avez-vous des difficultés à trouver le sommeil, à faire des nuits complètes ou à vous réveiller ? Le stress peut également se traduire par des symptômes physiques, tels que des maux de tête, des nausées ou des indigestions, des sueurs, des palpitations cardiaques et des douleurs diverses.2

Les effets du stress sur votre système immunitaire

Le système immunitaire est important car il nous protège des micro-organismes pathogènes et d’autres éléments nocifs. Les effets du stress sur notre santé physiologique et notre système immunitaire font l’objet d’études depuis des décennies. Le consensus général, basé sur un ensemble d’études, est que les personnes stressées sont plus susceptibles d’avoir un système immunitaire déficient et, par conséquent, de souffrir de maladies.3 D’autres études ont prouvé que les médiateurs du stress sont capables de traverser la barrière hémato-encéphalique et d’exercer leurs effets sur le système immunitaire, ce qui peut se manifester de diverses manières : rhumes plus fréquents, maux de tête, baisse d’énergie et problèmes digestifs.4

Que faire si vous vous sentez submergé

La première étape de la gestion du stress consiste simplement à reconnaître son existence et à faire le lien entre ce que vous ressentez physiquement et mentalement et les pressions auxquelles vous êtes confronté. Il se peut que certaines de ces pressions soient inévitables, mais s’il existe un moyen de les éviter ou de les limiter, vous devriez essayer de le faire. Parmi les solutions pratiques, on peut citer le fait de s’éloigner des écrans une heure plus tôt pour favoriser le sommeil, par exemple.

Examinez votre mode de vie. Êtes-vous surchargé ? Vous n’êtes pas obligé de toujours tout accepter. S’il est important de déceler les signes de repli sur soi, il est également important, pour une bonne gestion du stress, de savoir que l’on peut refuser des événements sociaux si l’on ressent le besoin de décompresser.

Établissez des relations de confiance avec des personnes sur lesquelles vous pouvez compter. Les amis et la famille sont souvent les premiers à offrir leur aide lorsque vous êtes stressé, mais si vous êtes loin d’eux, il peut être utile de rejoindre un groupe social pour essayer d’élargir votre réseau et de rencontrer de nouvelles personnes. Il existe peut-être un groupe de randonnée dans votre région, par exemple.

Enfin, même si cela ne vous vient pas naturellement, essayez de parler du stress que vous ressentez avec quelqu’un. Si vous ne bénéficiez d’aucun soutien moral autour de vous, il n’y a pas de honte à demander l’aide d’un professionnel. Même si vous vous sentez seul et que vous avez l’impression d’être la seule personne à ressentir telle ou telle émotion, l’association anglaise Mental Health First Aid ou MHFA, qui forme des personnes pour qu’elles sachent réagir correctement face au stress, a conclu qu’un adulte sur six souffrira de dépression, d’anxiété ou de problèmes liés au stress à un moment ou à un autre de sa vie.5 Des aides existent pour combattre le stress et il est toujours préférable de les solliciter plutôt que de lutter seul.

  1. https://www.mentalhealth.org.uk/a-to-z/s/stress []
  2. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0014299908000277 []
  3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5579396/ []
  4. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/016756999090069L []
  5. https://mhfaengland.org/mhfa-centre/research-and-evaluation/mental-health-statistics/ []