Veuillez sélectionner votre pays

Pascale Martinez - Indépendant Lifeplus Associé


L’importance de garder la forme pendant la grossesse

Reading Time: 3 minutes

Prendre soin de vous et de votre bébé constitue la priorité pendant votre grossesse.

Il est ainsi tentant de la considérer comme un feu vert pour laisser l’exercice de côté pendant neuf mois. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez (et devriez) ralentir le rythme, mais cela ne signifie pas que vous devez vous arrêter complètement. Les bienfaits de l’exercice physique pour votre santé sont tout aussi indispensables qu’avant votre grossesse. Ils peuvent même s’avérer encore plus importants, car toute activité physique sera bénéfique pour votre bébé et pour vous-même.

Pourquoi avez-vous tout intérêt à garder la forme ?

Le National Health Service (système de santé public britannique) insiste sur l’importance de garder la forme pendant la grossesse. Plus vous êtes en forme et active, plus il sera facile pour vous de vous adapter à l’évolution de votre silhouette et à votre prise de poids.1
L’activité physique régulière permet aussi de réduire le risque de développer des varices, un gonflement des chevilles, des pieds et des mains, et contribuerait également à soulager le mal de dos.2

L’exercice physique pendant la grossesse est-il sans danger ?

L’exercice physique n’est pas dangereux pour votre bébé, mais il est préférable d’éviter certaines activités, en particulier celles qui présentent un plus grand risque de chute, comme l’équitation, le ski, le vélo et la gymnastique, pour n’en citer que quelques-unes. Il est également conseillé de ne pas pratiquer de sports de contact lors desquels le bébé pourrait recevoir un coup, tels que les arts martiaux ou les sports de balle comme le tennis et le squash. La plongée n’est pas recommandée non plus, car votre bébé n’est pas protégé contre les accidents de décompression. Enfin, évitez toute activité impliquant de rester allongée sur le dos pendant de longues périodes une fois que vous avez dépassé 16 semaines. En effet, le poids de votre bébé appuie sur le vaisseau sanguin principal qui ramène le sang vers votre cœur, ce qui peut provoquer une sensation de malaise ou même un évanouissement. Le yoga et le Pilates sont tout à fait envisageables, mais n’oubliez pas d’informer votre professeur que vous êtes enceinte. Il ou elle évitera ainsi de vous mettre dans des positions inconfortables ou susceptibles de provoquer des vertiges.

Vous pouvez également prendre d’autres précautions. Comme vous portez le poids supplémentaire de votre bébé, vous aurez plus chaud, plus rapidement. Il est donc important de s’hydrater en buvant beaucoup d’eau et d’autres liquides.

Quels sont les meilleurs exercices à pratiquer pendant la grossesse ?

De nombreux exercices sont parfaitement sûrs pendant la grossesse, des premiers mois jusqu’à l’accouchement. Toutefois, c’est le moment d’écouter votre corps. Même si vous pouvez continuer votre entraînement normal, vous devez arrêter si vous ne vous sentez plus à l’aise. À mesure que la forme de votre corps change, certains exercices peuvent être plus agréables à effectuer que d’autres et présenter des bienfaits spécifiques pour la grossesse :

La natation constitue une excellente option, car l’eau vous soulagera du poids supplémentaire que vous portez. Certaines piscines organisent même des cours prénataux spécialement pour les femmes enceintes. Si ce sport vous intéresse, envisagez de contacter votre piscine locale pour savoir si elle propose ce genre de cours.

Les exercices de renforcement du ventre fortifient les muscles abdominaux capables de soulager les douleurs lombaires, un problème souvent rencontré lors de la grossesse. Vous pouvez essayer cet exercice simple chez vous : placez-vous à quatre pattes, les genoux placés en dessous des hanches et les mains en dessous des épaules, puis rentrez les muscles de votre ventre tout en courbant le dos vers le plafond, la tête détendue vers l’avant. Répétez cet exercice lentement environ dix fois pour faire travailler les muscles de votre ventre.

Les exercices du plancher pelvien (ou périnée) permettent de renforcer les muscles du plancher pelvien, qui sont soumis à une forte tension pendant la grossesse. Une faiblesse de ces muscles peut entraîner une incontinence d’effort lorsque vous toussez, éternuez ou vous contractez. Ce trouble peut être certes embarrassant, mais il touche de nombreuses femmes pendant et après leur grossesse. Pour entraîner les muscles du plancher pelvien, serrez les fesses comme si vous essayiez de vous retenir d’aller aux toilettes et contractez le vagin. Essayez de maintenir cette position aussi longtemps que possible, puis relâchez. Réalisez des séries de dix répétitions, deux fois par jour.

Une dernière mise en garde

L’exercice physique pendant la grossesse est sans danger, mais comme pour presque tout, il existe des exceptions. Si vous souffrez de certaines pathologies, notamment d’une maladie cardiaque ou pulmonaire, d’un saignement vaginal persistant, d’une pré-éclampsie ou d’hypertension artérielle, si vous êtes anémique, que vous présentez un risque d’accouchement prématuré ou que vous faites une grossesse multiple, assurez-vous de parler à votre médecin avant de commencer tout entraînement physique, afin de ne prendre aucun risque.

  1. https://www.nhs.uk/pregnancy/keeping-well/exercise/ []
  2. https://www.nct.org.uk/pregnancy/exercise-and-fitness/exercise-during-pregnancy-what-know []