Veuillez sélectionner votre pays

Pascale Martinez - Indépendant Lifeplus Associé


Les métabolites secondaires des plantes, également appelés phytonutriments

Reading Time: 2 minutes

Que sont les phytonutriments ?

Les substances végétales secondaires sont également appelées phytonutriments, composés phytochimiques ou ingrédients secondaires des plantes. Mais comment fonctionnent ces substances ? Les métabolites secondaires des plantes sont responsables des teintes, de l’amertume, des parfums et des saveurs dans les aliments. Les phytonutriments ne font pas partie des nutriments essentiels pour le corps, mais ils participent à de nombreux processus métaboliques. Des effets neurologiques, anti-inflammatoires et antibactériens leur sont également attribués.1

Les personnes ayant une alimentation saine et variée consomment chaque jour environ 1,5 g de métabolites secondaires des plantes. Étant donné que, généralement, les végétariens mangent uniquement des aliments d’origine végétale, ils consomment davantage de métabolites secondaires des plantes.1

Combien existe-t-il de métabolites secondaires des plantes ?

D’après nos connaissances actuelles, il existe environ 100 000 métabolites secondaires des plantes, dont environ 5 000 à 10 000 dans nos aliments.1 Voici une liste des neufs principaux groupes de métabolites secondaires des plantes :

  • Caroténoïdes
  • Flavonoïdes
  • Monoterpènes
  • Glucosinolates
  • Acides-phénols
  • Phytostérols
  • Phytoestrogènes
  • Sulfures
  • Saponines

Quelles sont les fonctions des métabolites secondaires des plantes ?                                                         

Les phytonutriments donnent aux légumes leur couleur, leur odeur et leur arôme. Ces exemples montrent bien l’effet des métabolites secondaires des plantes en termes de teinte, d’amertume, de parfum et de saveur :2

  • Les poivrons jaunes, les potirons et les tomates rouges doivent leur couleur aux caroténoïdes.
  • Les légumineuses doivent leur amertume aux saponines.
  • Les plantes aromatiques doivent leur parfum frais aux monoterpènes.

Une alimentation équilibrée et basée sur un mélange de fruits, de légumes, de pommes de terre, de légumineuses et de fruits à coque vous garantit un apport suffisant en métabolites secondaires des plantes. En optant pour des aliments colorés, vous ferez plus facilement les bons choix en termes d’alimentation.

Quels aliments contiennent des métabolites secondaires des plantes ?

Les métabolites secondaires des plantes semblent être facilement accessibles, mais où les trouve-t-on exactement ? Intégrer des phytonutriments dans votre alimentation quotidienne est plus facile que vous ne le pensez. S’il est important pour vous de bien se nourrir et si vous consommez déjà un large éventail de fruits et légumes colorés, aucun gros changement ne sera nécessaire.

Si vous voulez utiliser ces métabolites pour booster votre santé, vous pouvez suivre cette sélection d’exemples vous montrant où trouver des métabolites secondaires des plantes. Cela vous donnera peut-être de nouvelles idées pour cuisiner des plats nutritifs. Jetez-vous sur les fruits, les légumes, les fruits à coque et les légumineuses. Plus ils sont colorés, mieux c’est : la diversité est essentielle dans une alimentation saine, et cette diversité passe par une multitude d’aliments différents.

Métabolites secondaires des plantesAliments qui en contiennent
Caroténoïdes, par exemple Lycopène Bêta-carotène  Tomates, pastèque, pamplemousse rouge Abricots, potiron, épinards, chou kale, brocoli3
Flavonoïdes, par ex. Anthocyanes Flavonols Quercétine  Aubergines, cassis, myrtilles, mûres Pommes, poivrons, céleri, carottes, pamplemousse, oranges, oignons Oignons, chou kale, poireaux, tomates, fruits rouges4
MonoterpènesCitrons et oranges (zeste et jus), carvi, gingembre, raisins, abricots, menthe, feuilles de céleri, épices5
GlucosinolatesChou, notamment choux de Bruxelles, chou-fleur, chou kale et chou blanc, brocoli, raifort, radis, cresson, moutarde6
Acides-phénolsChou kale, chou blanc, haricots verts, épinards, laitue, pommes, myrtilles7
PhytostérolsGraines de plantes comme les graines de tournesol, de sésame ou de courge, fruits à coque comme les amandes, les noix de cajou ou les cacahuètes, légumineuses8
Phytoestrogènes9, par exemple Isoflavones LignanesGermes de soja et produits à base de soja, comme le tofu ou le lait de soja Graines de lin, graines de courge, céréales complètes, haricots secs, asperges, brocoli
SulfuresOignons, ciboulette, échalotes, ail, poireaux, choux10
SaponinesLégumineuses, soja, haricots verts, épinards, asperges, avoine11

Remarque : lycopènes, caroténoïdes, anthocyanes, flavonols, quercétines, isoflavones et lignanes sont considérés comme des sous-groupes des métabolites secondaires des plantes respectifs.

  1. https://www.dge.de/wissenschaft/weitere-publikationen/fachinformationen/sekundaere-pflanzenstoffe-und-ihre-wirkung/ [] [] []
  2. https://www.gesundheit.gv.at/leben/ernaehrung/richtige-ernaehrung/sekundaere-pflanzenstoffe-tabelle []
  3. https://www.5amtag.ch/wissen/sekundaere-pflanzenstoffe/carotinoide/ []
  4. https://www.5amtag.ch/wissen/sekundaere-pflanzenstoffe/flavonoide/ []
  5. https://www.5amtag.ch/wissen/sekundaere-pflanzenstoffe/monoterpene/ []
  6. https://www.5amtag.ch/wissen/sekundaere-pflanzenstoffe/glucosinolate/ []
  7. https://www.5amtag.ch/wissen/sekundaere-pflanzenstoffe/phenolsaeuren/ []
  8. https://www.bzfe.de/inhalt/pflanzensterine-phytosterine-1553.html []
  9. https://www.5amtag.ch/wissen/sekundaere-pflanzenstoffe/phytooestrogene/ []
  10. https://www.5amtag.ch/wissen/sekundaere-pflanzenstoffe/sulfide/ []
  11. https://www.5amtag.ch/wissen/sekundaere-pflanzenstoffe/saponine/ []