Veuillez sélectionner votre pays

Pascale Martinez - Indépendant Lifeplus Associé


Les pieds, la base du mouvement

Reading Time: 3 minutes

Comme nous utilisons nos pieds au quotidien sans même y songer, il est très facile de les prendre pour acquis. Souvent, c’est lorsque nous remarquons quelque chose d’anormal au niveau de nos pieds que nous y prêtons réellement attention. Étant donné qu’ils sont la base même du mouvement, agir ainsi n’est pas leur rendre service.

Préserver nos pieds et nous assurer de leur bonne santé est important pour garantir notre mobilité. En effet, avant même de nous permettre d’avancer, ils nous permettent de nous tenir debout. Sans pieds, il nous serait très difficile de rester stables.

S’assurer que nos pieds sont dans le meilleur état possible est essentiel pour garantir une base solide à l’ensemble de notre corps, mais aussi pour tous nos mouvements.

Tout est une question d’élan

L’action de marcher fait appel à certains de nos mouvements les plus basiques. Lorsqu’un bébé fait ses premiers pas, nous nous empressons de le féliciter, puis nous cessons généralement d’en parler. Personne ne le félicite pour les pas qui suivent car, une fois que la marche est acquise, à moins que quelque chose ne tourne mal, nous considérons qu’il en sera toujours ainsi. Les premiers pas sont ceux que l’on célèbre parce qu’ils marquent le début de l’aventure que représente la vie. C’est le moment où nous apprenons une série compliquée de mouvements qui nous permettent d’aller d’un point A à un point B.

Une fois que nous maîtrisons les bases, nous pouvons apprendre à courir, à sauter et plus encore, mais marcher est ce qui nous permet d’avancer au quotidien. Nous sollicitons nos pieds chaque jour. Même pour ceux qui ont l’impression d’avoir un mode de vie plutôt statique, avec de rares entraînements physiques, nous marchons tous les jours, que ce soit pour aller dans la salle de bains, dans la cuisine pour nous restaurer ou simplement pour nous rendre d’un endroit à un autre.

Et l’équilibre dans tout ça ?

La marche implique bien plus que de simples mouvements. C’est aussi, si ce n’est davantage, une question d’équilibre. En réalité, 80 % du processus consiste simplement à se tenir sur un seul pied, encore et encore. Des études ont cependant démontré que notre équilibre s’amoindrit, les chutes dangereuses devenant de plus en plus fréquentes dans tous les groupes d’âge.1 L’une des raisons de ce phénomène pourrait être la hausse de la sédentarisation de nos modes de vie, qui entraîne un manque de mouvement et donc moins d’occasions de mettre notre équilibre à l’épreuve au quotidien. Par chance, nous pouvons mettre en place certaines mesures pour améliorer notre équilibre et réduire le risque de chute ou de blessure, parmi lesquelles certains exercices d’équilibre simples, à la portée de tous les groupes d’âge : 2

La marche latérale : positionnez vos pieds l’un contre l’autre, puis déplacez lentement l’un des deux latéralement, de façon contrôlée, avant de replacer l’autre pied contre celui-ci.

La marche talon-orteils : tenez-vous debout et placez votre talon droit juste devant les orteils de votre pied gauche. Répétez l’opération avec votre talon gauche, en maintenant votre regard droit devant vous.

Se tenir sur une jambe : pour des raisons de stabilité, placez-vous devant un mur. Étendez vos bras devant vous, de sorte que le bout de vos doigts touche le mur. Levez une jambe tout en maintenant vos hanches droites et en pliant légèrement la jambe opposée. Maintenez cette position pendant quelques secondes, puis ramenez lentement votre pied au sol. Procédez de la même façon avec l’autre jambe, puis répétez l’opération.

Des pieds résistants peuvent limiter les douleurs dans d’autres parties du corps

Un grand nombre de vos systèmes corporels sont connectés. Ainsi, lorsque vous ressentez une douleur au niveau des hanches, de la nuque, du dos ou des genoux par exemple, elle pourrait être liée à un problème au niveau de vos pieds. Mobiliser vos pieds pourrait réduire la douleur que vous ressentez dans une autre zone. Des études ont démontré, par exemple, qu’une douleur au niveau des pieds peut être associée à une douleur au niveau du genou, qu’elle soit du même côté ou bilatérale. Ainsi, relâcher la tension au niveau du fascia plantaire (dans le talon) peut permettre de réduire les symptômes générés au niveau du genou.3

Il est essentiel de garder à l’esprit que tous nos systèmes corporels sont connectés. Toutefois, pour mieux les comprendre, il peut être utile de les séparer en différentes parties individuelles. Il n’y a rien de mal à cela, mais il est essentiel de garder une vue d’ensemble. En maintenant vos pieds en bonne santé, vous vous assurez un meilleur équilibre, une marche plus efficace et de moindres douleurs au niveau des hanches, des genoux et du dos. Vous pouvez ainsi vous déplacer plus librement et expérimenter des entraînements physiques plus efficaces. Vos pieds sont véritablement la base de votre aventure.

  1. https://www.newscientist.com/article/mg24833030-800-bad-balance-why-dangerous-falls-are-on-the-rise-around-the-world/ []
  2. https://www.nhs.uk/live-well/exercise/balance-exercises/ []
  3. https://www.hss.edu/newsroom_foot-pain-hip-and-knee.asp []