Veuillez sélectionner votre pays

Pascale Martinez - Indépendant Lifeplus Associé


Les meilleures associations d’herbes

Reading Time: 3 minutes

Quelles sont les meilleures associations d’herbes pour enrichir vos plats ?

Les herbes apportent non seulement une petite touche de saveur à vos plats mais sont également excellentes pour votre santé ! Vous êtes-vous déjà demandé quelles sont les meilleures associations d’herbes ? Par où commencer et lesquelles choisir pour donner une nouvelle dimension à votre cuisine ?

Les herbes sont pleines de saveur et d’éléments nutritifs. Expérimenter de nouvelles associations peut rendre des plats ordinaires bien plus délicieux que vous ne pourriez l’imaginer, tout en offrant à votre corps l’apport nutritionnel dont il a besoin.

Les herbes sont des concentrés d’antioxydants !

Les herbes et épices sont souvent extrêmement riches sur le plan nutritionnel. Elles contiennent notamment des antioxydants, dont l’organisme a besoin pour se protéger contre les radicaux libres, également connus sous le nom de « stress oxydant ». Une étude publiée dans la revue European Journal of Lipid Science and Technology (Revue européenne sur la technologie et la science des lipides) a conclu que « les herbes et épices sont l’une des sources les plus importantes d’antioxydants naturels ».1 Cuisiner régulièrement de nouvelles recettes faisant appel à une grande diversité d’herbes riches en antioxydants contribuera à fournir à votre corps suffisamment d’antioxydants pour vous protéger contre le stress oxydant causé par les radicaux libres.

La protection contre les radicaux libres est loin d’être le seul atout santé des herbes fraîches. Chaque herbe présente une valeur nutritionnelle distincte, de sorte que chacune fournit un apport différent à votre corps. Le basilic est riche en vitamine A, dont il a été démontré qu’elle favorisait une bonne vue. La sauge contient des niveaux élevés d’acide folique, un nutriment vivement recommandé aux femmes enceintes. L’estragon présente des niveaux élevés de minéraux fondamentaux comme le calcium, le manganèse et le fer. L’aneth est une bonne source de vitamine C antioxydante.

Les épices se révèlent également particulièrement riches en composés anticancéreux, qui agissent de nombreuses façons différentes pour maintenir les cellules souches saines en bonne santé et empêcher ainsi le développement de multiples déficiences pouvant aboutir au cancer.2

Les meilleures associations d’herbes selon les cuisines

Chaque cuisine dispose de sa propre base d’herbes et d’épices. Les différences régionales, selon la disponibilité et les préférences gustatives, dictent les herbes les plus utilisées et comment elles sont associées. Cependant, en général, quelques combinaisons de base sont appréciées partout : basilic/thym/origan, aneth/ciboulette/persil, coriandre/marjolaine à coquilles/thym, verveine citronnée/menthe/camomille et persil/thym/feuille de laurier.

Faites des expériences autour des goûts et des éléments nutritifs en substituant les herbes indiquées dans votre recette par des variantes similaires, mais toutefois très différentes. Essayez d’ajouter de la marjolaine au lieu de l’origan, du persil au lieu de la coriandre ou de l’anis à la place du fenouil. Non seulement vous offrirez à vos papilles quelque chose de nouveau, mais vous contribuerez également à élargir la palette de nutriments bénéfiques pour votre santé.

La coriandre est une herbe qui se prête particulièrement bien à la préparation de plats à base de poisson. Elle favorise en effet la détoxification du mercure souvent concentré dans les poissons, surtout chez les poissons plus gros ayant une durée de vie plus longue, comme le thon.

Pour tester facilement de nouvelles associations avant d’ajouter vos herbes fraîches dans le faitout, coupez-en une petite quantité et mélangez-les à du beurre doux ou à du fromage à tartiner. Étalez cette préparation sur un cracker ou un morceau de pain. Vos papilles vous diront immédiatement si votre expérience est un succès.

Comment utiliser les herbes fraîches

Rien de tel pour enrichir la saveur et la valeur nutritionnelle de vos plats préférés qu’un peu d’herbes fraîches. Lorsque vous utilisez des herbes fraîches, n’oubliez pas que les quantités indiquées dans les recettes s’appliquent aux herbes séchées. Une cuillère à soupe d’herbes fraîches finement coupées équivaut à une cuillère à café d’herbes séchées hachées ou à environ une demi-cuillère à café d’herbes séchées moulues. Il est possible d’ajouter des herbes séchées en début de cuisson, mais pas des herbes fraîches.

Pour les recettes à cuisson lente, ajoutez vos herbes fraîches au cours des 45 à 60 dernières minutes de cuisson. Veillez à manipuler vos herbes fraîches délicatement, car leurs huiles peuvent être fragiles.

Si vous ne savez pas par où commencer, essayez ces associations classiques :

Soupes salées :

Thym, persil, feuille de laurier, aneth, estragon.

Piquant et épicé :

Paprika, piment, ail, quatre-épices, thym, piment de Cayenne.

Desserts savoureux :

Cannelle, clous de girofle, coriandre, gingembre, noix de muscade.

Classiques français :

Ciboulette, cerfeuil, persil, thym, estragon.

Mélange indien :

Cumin, coriandre, cardamome, curry.

Mélange italien :

Origan, basilic, marjolaine, estragon, persil.

Mélange mexicain :

Ail, cumin, origan, coriandre.

À mesure que vous maîtriserez les combinaisons classiques d’herbes fraîches et d’épices, vous découvrirez les meilleures associations d’herbes pour donner du peps à vos assiettes. Continuez ces nouvelles expériences pour des repas toujours amusants et pour offrir à votre corps un large éventail d’apports nutritionnels.

  1. https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1002/ejlt.200600127 []
  2. Aggarwhal, Bharat, Yost, Deobrah: Healing Spices: How to Use 50 Everyday and Exotic Spices to Boost Health and Beat Disease, 2011. []