Veuillez sélectionner votre pays

Pascale Martinez - Indépendant Lifeplus Associé


Les bienfaits de l’exercice sur la santé mentale des enfants

Reading Time: 3 minutes

En quoi le sport permet-il d’améliorer la santé mentale des enfants ?

Les problèmes de santé mentale peuvent toucher des personnes de tout âge. Les enfants, même s’ils sont souvent plus insouciants que les adultes, ne sont pas à l’abri de ces pathologies. L’exercice physique n’est pas seulement bénéfique pour la santé d’un point de vue physique, mais aussi d’un point de vue psychologique. La recherche a en effet établi un lien entre l’exercice physique et un bon équilibre mental, en particulier chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 18 ans.1 Alors que nous vivons dans une période inédite, marquée par des changements incessants et des bouleversements majeurs, ce fait revêt plus que jamais une importance toute particulière.

En quoi l’exercice physique peut-il aider les enfants à conserver un bon équilibre mental ?


L’exercice physique permet de remettre les compteurs à zéro et de canaliser les émotions négatives

Le stress et la colère nous touchent tous, y compris les enfants, et l’activité physique peut aider à se décharger de ces sentiments de remise en question. L’exercice physique est une excellente manière de remettre les compteurs à zéro physiquement et mentalement, et de retrouver son calme. Peu importe le type d’exercice, l’essentiel est qu’il nous fasse souffler et transpirer. Courir, faire du vélo, nager ou même simplement taper dans un ballon peut permettre aux enfants de dépenser leur trop-plein d’énergie et également de se débarrasser de leurs pensées parasites.

L’exercice physique rend plus sociable et contribue à se faire des amis

Les sports d’équipe sont excellents pour rencontrer d’autres personnes.  Cela peut aider les enfants à jouer en coopération avec leurs coéquipiers, et les encourager à développer et utiliser leurs aptitudes sociales, que ce soit pendant ou après un match. La plupart des sports leur apprendront notamment à partager, à ne pas couper la parole, à négocier et à résoudre des problèmes, sans même qu’ils ne s’en rendent compte. Et tout cela en se faisant des amis !

L’exercice physique favorise l’apprentissage et le développement

Des études ont montré que le fait de prendre des pauses pour faire de l’exercice contribuait à réduire la fatigue globale liée aux études.2 Le sport, sous quelque forme que ce soit, augmente le niveau d’énergie d’un enfant et sa vivacité intellectuelle, des compétences très utiles lorsqu’il s’agit de rester assis et de se concentrer, ce qui est souvent le cas à l’école !

L’exercice physique contribue au développement de l’estime de soi

Tout le monde est différent. Certains sont meilleurs sur le plan scolaire. D’autres sont meilleurs sur le plan sportif. Lorsque certains enfants, qui sont moins à l’aise sur le plan scolaire, ont l’opportunité de montrer ce dont ils sont capables sur le plan sportif, cela leur permet de briller et de gagner en assurance.

L’exercice physique peut jouer sur l’humeur d’un enfant

Des études ont prouvé que l’exercice physique encourageait le cerveau à libérer des endorphines, les hormones responsables du sentiment de bien-être.3 C’est l’une des principales raisons pour lesquelles il faut encourager les enfants à bouger : d’après les scientifiques, cela les rendra plus heureux !

Les bienfaits de l’exercice physique sur la santé psychologique sont nombreux. Ils ne s’appliquent d’ailleurs pas uniquement aux enfants, mais également aux adultes. Alors souvenez-vous en lorsque vous encouragez votre enfant à bouger davantage, et réfléchissez à une manière de bouger avec eux. Mieux vaut un peu d’exercice que pas du tout. Si vous n’avez pas l’habitude de faire du sport, commencez par des sessions de courte durée au lieu de vouloir à tout prix faire une séance d’une heure. Essayez de trouver une activité qui vous plaît. Marcher, danser ou faire une petite partie de badminton dans le jardin sont autant de façons de brûler quelques calories. Par la même occasion, vous ferez quelque chose de positif pour la santé mentale de votre enfant et la vôtre.

  1. https://link.springer.com/article/10.1007/s40279-019-01099-5 []
  2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6585675/ []
  3. https://link.springer.com/article/10.2165/00007256-198401020-00004 []